Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

20 janvier 2007

Etats d’âme. (Elvire)

J’ai volé mon âme à un clown, si d’âme il s’agit, si d’âme je peux avoir. Vraiment. A moi.

Je suis qui, moi ?

Tout ce qui je t’entends, au vol, je le prends.

Je l’absorbe, je l’avale, ça devient Moi.

Volcan .

Mon âme, Vésuve, à recracher toutes ces scories,

Les vôtres, vos mots, vos peines, vos pleurs, et tout ce sont je me remplis…

Clown blanc trop triste.

Au long de mes longs cernes violacés se sont vos vies qui coulent en rafale et moi, je pleure, nez rouge, nez rouge et cheveux de neige.

Fac similé de vie, noël au balcon, lumières fausses et fausses lucioles, je ferme les yeux la lumière reste en négatif, carré noir, sur fond sombre, aveugle je deviens, à m’emplir de vos nuits, de vos chandelles, de vos cris, de vos plaintes.

Pour une nuit, laissez-moi des rires et des chants

Pour une nuit laissez-moi des soupirs et des bulles

Pour une nuit, laissez mon âme en plaine, douce et stérile.

Pour une nuit, faites silence

Paix à mon âme.

Enfin.

Posté par patitouille à 09:05 - Elvire - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

  • Peut-être parce que je m'y reconnais j'aime ta façon d'écrire, Elvire
    Avec des petits bouts de phrases courtes, ce qui donne à ton texte un rythme haché qui me plait et qui parvient à rendre l'atmosphère un peu étrange
    Mais attention aux fautes (de frappe et d'ortho!)
    Je n'ai pas corrigé pour que tu voies ce que je vois!!
    Relis-toi bien avant d'envoyer, tes textes en valent la peine...

    Posté par Coumarine, 20 janvier 2007 à 21:57
  • "Pour une nuit, laissez mon âme en plaine"

    j'adore. c'est simple et... ça en devient génial de simplicité et de véracité. fan de tes mots, comme toujours, elvire mon homonyme )

    Posté par pati, 21 janvier 2007 à 01:26
  • Fôtes ;-)

    Oui, tu as raison, coumarine ! j'ai corrigé chez moi ... j'aurais du au moins me relire ! promis, je ferai attention à l'avenir )
    Pati, il faut croire que le prénom ... tu sais, il y a même un écrivain qui m'a piqué mon vrai nom et mon vrai prénom pour en faire son pseudo ! drôle de hasard !

    Posté par elvire, 21 janvier 2007 à 11:32
  • "Pour une nuit, laissez mon âme en plaine, douce et stérile." Comme Pati j'aime beaucoup. Phrases courtes dans un très bon style. J'adore !

    Posté par Chris2, 21 janvier 2007 à 17:16
  • Du rêve, du recueillement, de la tendresse, de la prière... Quel joli poème ! Et aussi de la passion, des images fortes - un volcan... Ce n'est pas rien !

    Bravo, Elvire, au si joli pseudo !

    Posté par Pivoine, 21 janvier 2007 à 22:24
  • La complainte d'un clown déprimé...
    N'est pas clown qui veut.
    Bravo Elvire, ton texte est tout en poésie et émotions.

    Posté par Plum', 22 janvier 2007 à 01:32
  • "Fac similé de vie"
    j'aime bien cette image

    Posté par le chien, 22 janvier 2007 à 15:01

Poster un commentaire