Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

29 mars 2008

9. Un Agenda chargé ( Amanda )

C’est étrange, depuis que je ne travaille plus, je me sens de plus en plus fatiguée…

Lundi matin 8h

La sonnerie du téléphone nous réveille en sursaut, l’Homme et moi.
Et oui, je l’avoue sans honte, nous, retraités depuis peu, nous sommes couchés tard hier soir. Nous nous sommes offert la rediffusion de « Lawrence d’Arabie », et nous réveillons ce matin à la lenteur de son chameau…
Mais qui peut bien appeler à une heure pareille ?  Ma vieille amie Monique ! 30 ans d’amitié et on peut tout se permettre, non ?

Non…

Elle a brusquement décidé de venir à Bruxelles ( depuis ses chères Ardennes ) et de s’offrir une virée «  shopping » . Rendez-vous Grand’Place pour un vrai déjeuner entre copines. Surprise, hein !
Ben, oui alors, totale. Elle était pas au programme, mais alors pas du tout. Car le lundi à 10h j’ai cours de gym ( m… suis déjà en retard ! ) et puis à 11h30, faut que je récupère Petit Garçon n° 5 ( celui de Fils n° 1 ) à l’école pour l’amener dans les embouteillages chez sa maman qui vient d’accoucher de Petit Garçon n° 7.
L’Homme toujours dans le désert d’Arabie, grimace : «  Tu vas encore courir toute la journée ! »

Mardi 7h

Le répondeur ( prudemment branché hier soir…) et la voix stridente de Madame Mère nous font sauter du lit. A nos âges, c’est ridicule, mais bon, comme elle n’est pas loin des 100 ans…
C’est grave : sa télé est en panne ( ou le chauffage ou l’évier bouché dans la vieille baraque qu’elle s’obstine à habiter dans un quartier de Bruxelles où elle doit être la seule non arabe ).

Mercredi 8h

Message insistant sur le portable ( téléphone interne débranché…). L’homme, agacé, marmonne un «  Mais regarde ce que c’est, enfin ! » des plus menaçants.
C’est fils n° 2 «  Pas la peine d’aller chercher Petit Garçon n° 3 à l’école à midi. Il a de la température, il nous l’amène sur le champ. Pour la journée »… Ah bon !

Jours suivants

Plus de place ici…
Comme dit Justin, mon ami congolais «  Vous avez les montres et nous, on a le temps ! »


Posté par Vertumne à 15:00 - Amanda - Commentaires [8] - Permalien [#]

Commentaires

  • j'ai bien ri à lire ce texte )
    mais je crois que c'est devenu une réalité : les retraités actuels ont des agendas bien remplis !

    Posté par Tisseuse, 29 mars 2008 à 16:01
  • Merci pour cette très belle et très chaleureuse illustration d'un concept peu en vogue par chez nous : "travailler moins pour vivre plus"...

    Posté par Joe Krapov, 29 mars 2008 à 18:27
  • Excellent!!
    J'ai bien ri et il n'y a presque rien d'exagéré dans ton texte.

    Posté par sherkane, 29 mars 2008 à 19:49
  • Moi j'en connais des retraités comme ça!
    Vive Justin!

    Posté par catherine, 29 mars 2008 à 21:31
  • mERCI à tous, MAIS Sherkane, il n'y a Rien d'exagéré dans ce texte, c'est la stricte vérité. Depuis que nous ne travaillons plus, tout le monde nous tombe dessus et nous devons vraiment nous battre pour dire " Non, stop ! "et nous préserver des moments à nous, à nous deux. Garder des choses "sacrées" comme l'atelier d'écriture et l'atelier de peinture...
    Evidemment nous ne pouvions pas prévoir l'arrivée de 5 Petits Garçons et 1 petite fille qui nous donnent aussi beaucoup de plaisir !!!!

    Posté par Amanda, 30 mars 2008 à 09:19
  • Souriante chronologie d'un couple de retraités, prisonnier du stress familial !
    Mais n'aurais-tu pas un brin oublié le lien avec la photo ?…

    Posté par Vertumne, 30 mars 2008 à 14:03
  • Une vie tellement chargée qu'Amanda en a oublié la photo. Mais devant un texte aussi "rythmé" on l'excuse volontiers.

    Posté par virgul, 30 mars 2008 à 17:26
  • Vertumne, Virgul, d'accord, je n'ai pas "spécifié" par des mots le " train-train" quotidien, la "locomotive" dans laquelle on est embarqué et entraîné.
    Je m'en excuse, mais pour moi, dans ma tête, c'était évident que cela apparaîtrait. J'aurais eu plus à dire, mais limitée par les 2000 signes.
    Donc, mea culpa, vous m'avez pointée du doigt, je ferai attention d'être plus claire. Merci alors,Vertumne d'avoir publié mon texte quand même !

    Posté par Amanda, 31 mars 2008 à 08:46

Poster un commentaire