Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

12 octobre 2006

Ivresse (Myriel)

Au matin, le verre était vide.
Et envolée l’ivresse volée à cette nuit désenchantée, ce temps ou j’ai tendu la main vers l‘espoir, effleurée du bout des doigts ses plumes soyeuses. Il s’est enfui, parti à tire d’aile vers l’immensité bleue.
Je lui tourne le dos. Je suis en route vers l’amer. La mer tue me disait ma mère, l’amer aussi d’ailleurs. Plus sûrement si ce n’est plus rapidement.
Le désespoir noyé dans un océan de rancœur me fera sombrer aussi facilement que la dune sableuse attaquée par les flots.

Tomber dans la sombre solitude…
Sombrer dans la tombe des incertitudes…

Au matin le verre était vide et mon destin était ailleurs, au fond de ce puits ou je puiserai les forces pour remonter à l’air libre.
Revoir la lumière…

Au matin le verre était vide et ce soir à nouveau emplit pour une autre nuit d’ivresse…

Posté par patitouille à 09:01 - Myriel - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    tu as une écriture, myriel, à laquelle je suis sensible, je l'avoue

    j'aime tes mots, qui s'enchaînent sans effort apparent, j'aime le rythme.

    "Je suis en route vers l’amer. La mer tue me disait ma mère, l’amer aussi d’ailleurs."
    ouf, quelle phrase !

    "Tomber dans la sombre solitude…
    Sombrer dans la tombe des incertitudes…"

    ...une belle évocation de nos errances possibles.

    bravo !

    Posté par pati, 11 octobre 2006 à 16:33
  • j'aime beaucoup cette sombre solitude ressentie parfois

    bravo pour ce texte ;o)

    Posté par Abstruse, 12 octobre 2006 à 10:21
  • Texte plein de mélancolie, juste dans l'émotion qui en ressort
    Bravo ...

    Posté par monchanie, 12 octobre 2006 à 12:56
  • Merci,
    effectivement Pati, les mots se sont enchainés sans effort(enfin sur certains phrases dont celles que tu notes) pour le reste il a fallu un peu de colle pour cimenter le tout

    Posté par Myriel, 12 octobre 2006 à 16:28
  • Myriel
    C'est un beau texte, plein de musicalité
    Chez toi elle est amenée par deux éléments intéressants:
    - d'une part les allitérations (les mêmes sonorités qui reviennent) voulues, je dirais recherchées
    - d'autre part les répétitions de phrases, ou de mots, voulues aussi
    Cela donne un aspect un peu incantatoire à ton texte

    Posté par Coumarine, 13 octobre 2006 à 08:41

Poster un commentaire