Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

23 mars 2007

Visite carcérale (Outis)

— Il faut que je vous dise… J'ai menti, Maître.
— À qui ? Pas à moi, j'espère !
— Non, Maître. À la police. Et aux deux psychiatres.
— Vous voulez dire que vous avez simulé ? Toute cette histoire d'ondin qui aurait vu le massacre depuis son étang mais qui serait sorti trop tard pour porter secours, c'est du pipeau ? Vous ne prétendez plus être un ondin ?
— Ce n'est tout à fait ça, Maître. J'étais bien un ondin quand la police est arrivée et j'en suis toujours un. Et il y a bien un ondin qui est sorti de l'étang trop tard, mais ce n'était pas moi. Pas encore.
— Comment ça, pas encore ?
— Oui, quand j'ai entendu les sifflets, il était trop tard pour fuir. Vous comprenez, toute une famille, ça alourdit un peu. Alors l'ondin, il tombait bien. J'ai pris son corps. Malheureusement, il y avait le sang, pas le temps de me laver.
— Qu'est-ce que vous entendez par « pris son corps » ?
— C'est quelque chose que nous savons faire, Maître. Seulement, voyez-vous, les psys ils étaient deux, on ne peut pas en prendre deux. Désolé que ça tombe sur vous, Maître, mais il faut que je sorte d'ici…

Posté par pivoineblanche7 à 18:20 - Outis - Commentaires [19] - Permalien [#]

Commentaires

  • Texte énigmatique que j ai relu cinq fois sans le comprendre puis le titre m a livré la solution. Je ne comprenais pas qui se cachait derrière ce "Maître".
    Alors chapeau à l auteur qui a su épouser dans son écriture la perversité de son héros pour obliger le lecteur à s interroger sur le sens du texte.
    Mais tenace je n ai pas lâché. J ai aussi compris la leçon, je cherche un Patispache pour faire équipe.

    Perroquet violet sur la pointe de mon pied.

    PS : Navré pour la présentation du commentaire mais la fenêtre me refuse l usage de l apostrophe!
    Mystère ! je ferme les volets.

    Posté par Papistache, 23 mars 2007 à 19:41
  • Texte très étrange mais qui m'a fait découvrir ce que c'est qu'un ondin. Alors tout devient limpide.

    Posté par marie-jeanne, 23 mars 2007 à 20:57
  • Une petite atmosphère à la X-Files très sympathique.....bravo.

    Posté par Kloelle, 23 mars 2007 à 21:14
  • J'apprécie le texte (lu et relu), mais trop terre à terre, j'ai juste besoin d'une petite explication, à moins que je conserve le texte comme ça, pour son mystère et sa poésie.

    Posté par Pivoine, 23 mars 2007 à 21:18
  • Hehe, j'aime bien cette atmosphère.

    Posté par Impromptu, 23 mars 2007 à 21:18
  • Un petit air de "Hidden".

    Posté par Impromptu, 23 mars 2007 à 21:19
  • suis alée voir "ondin" ds le dico...
    faut bien faire qqch le vendredi soir!
    un peu trop complexe pour moi, ton texte, mais ça ne me dérange pas!

    Posté par sodebelle, 23 mars 2007 à 22:17
  • allée, j'ai dit! non mais et quoi encore?

    Posté par sodebelle, 23 mars 2007 à 22:18
  • Et si j'ai bien compris, c'est maintenant au tour du maître d'y passer ???!!! Texte intéressant, "nouvelle" policière du monde mythologique. Se lit et se relit pour découvrir la vérité ???

    Posté par Micheline B, 24 mars 2007 à 08:41
  • Ce texte a une âme. Il est fabuleux !

    Posté par Dan, 24 mars 2007 à 09:18
  • j'avoue qu'a la 1er lecture j'ai pas tout suivi. puis ce matin, les idées plus claires... j'ai tout compris.
    belle chute enigmatique.

    Posté par rsylvie, 24 mars 2007 à 10:40
  • oui, j'avoue que ce texte n'est pas très clair, j'aurais dû le travailler plus, ce n'est pas si facile de concilier clarté et étrangeté …
    en fait, j'ai essayé de suivre deux consignes : être le plus bref possible et m'éloigner des options des premiers textes, suggérées par la photo.
    seulement, ne pas tout dire, ça a été aussi compliquer la lecture de ceux qui ne sont pas familiers des créatures fantastiques.
    ici, en fait, il s'agissait d'un doppelganger qui était en loup-garou, qui est devenu ondin et qui deviendra avocat commis d'office : s'il y en a qui ont deviné tout ça, chapeau !
    que les autres me pardonnent …

    Posté par Outis, 24 mars 2007 à 11:36
  • Loup-Garou....ton texte ne le laisse pas vraiment deviner...mais pour le reste c'était clair à partir du moment où on avait deviné qu'il s'agissait d'une créature capable de se glisser dans le corps d'autres êtres.
    L'univers fantastique offre de belles posibilités.

    Posté par Kloelle, 24 mars 2007 à 11:46
  • L'idée et le traitement sont très intéressants. J'ai déduit ce que pouvait être un ondin. L'histoire, quand on y songe, fait froid dans le dos.

    Posté par Arthur HIDDEN, 24 mars 2007 à 13:08
  • Cela me semblait clair, sauf la partie loup-garou. Je crois que c'est une question de familiarité avec certains types d'histoires, en effet.

    Posté par Impromptu, 24 mars 2007 à 13:34
  • Loup Garou ou autre parasite de l'âme, ton texte fait froid dans le dos.Bravo!

    Posté par souliers vernis, 24 mars 2007 à 15:50
  • ***

    Trois étoiles pour ce texte hors normes... Ce mélange de métaphysique et de sang - symbole de la matière est surprenant. Eceptionnellement, j'aurais apprécié un développement un peu plus long. Mais j'ai aimé!

    Posté par broceliande, 26 mars 2007 à 11:29
  • Je crois que j'ai compris... brrr... ça fait froid dans le dos ton histoire ! Pauvre avocat ! Mais je dois quand même dire qu'il faut lire très attentivement pour comprendre, et c'est surtout ta réponse aux commentaires qui m'a aidé. Rajoute un peu de clarté dans ton mystère, pour que tout le monde puisse suivre, et ce sera parfait !

    Posté par Sammy, 26 mars 2007 à 15:26
  • SF et ...

    De la Science Fiction melangée à de la Mythologie me rappelle simplement l'inventeur de ce genre de littérature, mon compatriote: Lucien avec son chef d'oeuvre "Ikaroménippos".

    Posté par Dino, 29 mars 2007 à 16:09

Poster un commentaire