Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

15 avril 2007

Tu es nul ! (Bellesahi)

Et maintenant ça suffit ! Il faut que je lui dise ! Il est là sur ce banc,
en face de moi ! je dois lui dire...
-Encore une fois tu as été nul.
-Pardon ?!!!
-Ecoute, écoute  ce piano ! Celui qui en joue est un musicien dans l'âme,
les notes sortent avec grâce ! Toi, toi tu es un gros lourdaud quand tu
tapes sur les touches !
-...
-Tu es nul ! Je suis ton amie je dois te le dire ! Ne les entends-tu pas
rire de toi ?
-Oui je les entends ! A chaque fois ! Je ne voulais pas participer à ce
concert dans la cathédrale ! Je ne voulais pas! Je le sais que je suis nul !
Oui je le sais ! Ils m'ont forcé !
-Qui ?
-Mes parents depuis que je suis tout-petit ils veulent faire de moi un
grand-pianiste ! Moi ce n'est pas ça que je voulais !
-Mais il faut leur dire !
-Oui ! OUI ! Je vais leur dire ! Il est temps ! Je suis grand maintenant !
Je vais leur dire que moi ce que je veux faire c'est patissier ! Des
éclairs, des tartes au citron, des pièces montées. Là je serai un artiste !
A la corbeille les partitions

Posté par Coumarine à 17:58 - Bellesahi - Commentaires [22] - Permalien [#]

Commentaires

  • mais alors, ton ami.....c'est lui mon voisin!...
    merci de lui avoir dit.. j'ai jamais osé, moi

    Posté par tilu, 15 avril 2007 à 18:07
  • C'est une amie vrai de vrai que celle-ci !!!! Pas facile de prendre le risque de blesser un ami, par amitié.
    Joli texte bellesahi.

    Posté par kloelle, 15 avril 2007 à 20:02
  • Oh quand je vois les autres textes je me dis : "Tu es nulle" !!!!

    Posté par Bellesahi, 15 avril 2007 à 20:13
  • Merci !

    Posté par Bellesahi, 15 avril 2007 à 20:13
  • Attention, un pâtissier, un vrai de vrai, hein, pas un amateur, se doit d'avoir la main aérienne. Parce que des pièces montées au caramel en béton armé j'en ai déjà refusées, des éclairs au chocolat plâtreux également, quand aux tartes au citron elles non plus ne tolèrent pas l'erreur de dosage. Pâtissier, une dure école ! Mais bon, il aurait pu souhaiter être cuisinier et là... surprise ! il se serait retrouvé devant un... piano ! C'eût été un comble !

    Perroquet exigeant sur la pointe de mon pied.

    Posté par Papistache, 15 avril 2007 à 20:17
  • Moi aussi.....j'ai longuement hésité avant de mettre mes pauvres mots ici...mais finalement ça me fait plaisir alors je ne m'embarrasse plus du reste.
    C'est comme pour le piano...je ne suis pas Martha Argerich mais une petite fenêtre de ciel bleu s'ouvre quand je joue....l'important c'est le plaisir et le partage.
    Alors au plaisir de te relire ici.

    Posté par kloelle, 15 avril 2007 à 20:18
  • Mais non t'es pas nulle...les mots vont si bien aux photos qu'on croirait presque que c'est toi qui les a prises....

    Posté par Truly, 15 avril 2007 à 20:32
  • Papistache, évidemment un vrai de vrai ! c'est du grand art la pâtisserie !
    Kloelle, merci ! C'est aussi comme ça que je vois les choses.

    Posté par Bellesahi, 15 avril 2007 à 20:32
  • J'ai bien aimé ton texte. J'ai trouvé le thème particulièrement intéressant. C'est important de dire la vérité mais pas toujours facile quand une amitié est en jeu, ou un amour, ici filial pour le pianisto-patissier.

    Posté par souliers vernis, 15 avril 2007 à 20:37
  • -Truly, ah tiens c'est drôle ça !
    -Souliers vernis, et bien moi la vie m'a montré que même si ce n'est pas facile, il faut dire la vérité. On se sent bien mieux après !

    Posté par Bellesahi, 15 avril 2007 à 21:17
  • Je trouve que cette consigne nous inspire des histoires très différentes les unes des autres, même si la musique en est le leitmotiv.
    J'ai encore été surprise par la fin, le joueur de notes qui devient le joueur de goûts...

    Posté par Miss Alfie, 16 avril 2007 à 04:59
  • -Miss Alfie, je ne pensais pas que ce texte (le premier) aménerait tant de commentaires ! Merci !

    Posté par Bellesahi, 16 avril 2007 à 07:57
  • très habile

    Posté par brigetoun, 16 avril 2007 à 08:10
  • l'important , c'est le plaisir. Une tarte au citron meringuée... mummmmmmm.
    Si je peux me permettre, il y a une petite chose qui me gêne dans ton texte : la ponctuation. Il y en a trop à mon goût.

    Posté par claire, 16 avril 2007 à 08:57
  • j'aime bien ton texte... des mots simples qui parlent d'amitié, vraie.

    Posté par rsylvie, 16 avril 2007 à 09:21
  • -Brifetoun, merci !
    -Claire, oui tu as raison ! Mais en même temps ce sont des paroles pleines d'émotions.
    -Rsylvie, merci !

    Posté par Bellesahi, 16 avril 2007 à 09:30
  • eh bé chère Bellasahi
    super imaginé ton texte!!!
    dis moi, c'était difficile de trouver à écrire sur ses propres photos???
    En tout cas, tu es bien partie pour continuer sur les consignes suivantes hein!!!

    Posté par Coumarine, 16 avril 2007 à 10:19
  • Il est pas mal ton texte !
    Sinon coumarine, pour ma propre expérience : pas trop

    Posté par Farfalino, 16 avril 2007 à 13:17
  • J'ai bien aimé.
    Les partitions à la corbeille et l'artiste au piano de la cuisine !

    Posté par Oncle Dan, 16 avril 2007 à 19:41
  • c'est ma première participation à un atelier d'écrire et d'emblée, j'ai l'impression d'avoir fait un hors-sujet. A aucun moment je ne parle de musique, de partition ni de piano...
    soyez donc indulgents, braves gens.
    Le niveau, ici, est relevé mais l'ambiance cordiale... heureusement !

    Posté par Amazone, 16 avril 2007 à 19:49
  • J'ose à peine le dire ! ça m'a pris 10 minutes ! Truly a raison ! Ce texte m'est proche tout comme les photos. C'est venu tout seul ! Comme quoi rien est anodin dans la vie...

    Posté par Bellesahi, 16 avril 2007 à 20:29
  • Bellesahi, je suis comme toi, parfois le texte coule de source mais à d'autres moments il faut le laisser "mijoter" quelques jours...
    C'est très bon !

    Posté par Amanda, 19 avril 2007 à 15:25

Poster un commentaire