Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

08 mai 2007

Lire ou conduire, il faut choisir ! (Ex Nihilo)

Ma voiture n'a pas démarré ce matin.

Ni hier matin. Ni avant-hier. Ma voiture ne démarre plus depuis longtemps. En fait, elle ne démarre plus depuis que je n'ai plus de voiture. Depuis ce jour funeste où je me suis endormi sur la route et réveillé dans un champ. Ma voiture a eu mal. Beaucoup plus mal que moi. D'ailleurs elle est morte. Et je suis vivant. Cela vaut mieux ainsi. Les voitures ont beaucoup d'histoires à raconter, mais elles ne savent pas écrire. Moi, je n'ai rien à dire, mais je sais écrire. Le monde est mal fait. On devrait apprendre à lire et à écrire aux voitures. Ainsi on n'aurait plus besoin de conduire. Et on pourrait s'endormir sans mettre en danger la vie d'autrui.

J'ai failli me tuer. J'aurais pu tuer quelqu'un. Je n'aurais pas dû m'endormir. Je n'avais pas besoin de conduire. Les voitures devraient nous apprendre à lire et à écrire. Le monde est mal fait. Je n'ai rien à écrire, mais je sais le dire. Les histoires de voiture m'ennuient. Elles sont mortelles. D'ailleurs je suis mort. Je n'ai plus mal depuis longtemps. Ma voiture est vivante. Elle s'est réveillée dans un champ. Elle a redémarré. Ma voiture redémarre depuis. Elle a redémarré avant-hier. Elle a redémarré hier.

Ma voiture a démarré ce matin...

Posté par patitouille à 09:00 - Ex Nihilo - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • Bienvenue à toi Ex nihilo dans cet espace de créativité...
    C'est un texte étrange que tu nous écris là, un de ces textes que moi, j'apprécie beaucoup par son style, mais aussi par son contenu décalé.
    Les phrases courtes, réduites quasi à leur minimum grammatical, répètent l'idée tout en lui faisant faire un pas de plus, un pas plus loin...ce qui conduit à cette dernière phrase, l'exact opposé de l'incipit..
    Voilà pour le style
    Le texte...eh bien j'aime beaucoup...j'aime cet espèce de monologue répétitif d'un personnage décalé, qui pense les idées à l'envers...
    Avec une logique que les gens "raisonnables" pourraient lui envier
    J'aime cette espèce de fausse naïveté, à lire à la fois au 1er mais aussi au second degré, et là le lecteur peut se faire son propre cinéma
    Merci pour ce petit texte ciselé...

    Posté par Coumarine, 08 mai 2007 à 09:37
  • Moi aussi, j'aime beaucoup.
    Enfin un peu d'originalité...
    Et puis l'idée que les voitures lisent, écrivent.
    Tu fais penser au " Petit Prince" dans un autre genre...
    Bravo !

    Posté par Amanda, 08 mai 2007 à 10:28
  • Pliage d'un texte sur lui même.
    Une écriture symétrique tout en mystère et en petit bonheur pour le lecteur.

    Posté par kloelle, 08 mai 2007 à 11:04
  • J'aime beaucoup l'originalité du texte et le style. Cela me fait penser à "Ubik", de Philip K Dick où la réalité est tordue dans tous les sens.

    Posté par Farfalino, 08 mai 2007 à 12:23
  • Heureusement que les voitures sont muettes: elles en auraient des choses à raconter!

    Posté par Charlotte, 08 mai 2007 à 12:35
  • J'aime aussi beaucoup ce texte. Monologue diffus et ardent ensemble, désabusé et touffu. Avec des échanges d'idées, lecture, écriture, ne plus avoir de voiture, s'endormir, s'éveiller, tuer, passer, se métamorphoser. J'aime beaucoup, oui !

    Posté par Pivoine, 08 mai 2007 à 12:45
  • eh bien voilà. premier texte posé, et une pluie de compliments

    je vais y rajouter le mien.
    j'aime beaucoup ton style, ex nihilo. sa simplicité, ses phrases courtes et percutantes de justesse de ton. la simplicité des mots mise au service d'idées neuves. inventives.

    bienvenue en ces lieux. vraiment.

    Posté par pati, 08 mai 2007 à 16:37
  • voilà une affaire bien bouclée! bravo.

    Posté par sodebelle, 08 mai 2007 à 19:07
  • On dirait une comptine d'enfant jouant à la balle contre un mur. Sur un pied. Sur deux pieds. Une main dans le dos. Yeux fermés. Yeux ouverts. Un œil.
    A l'endroit ! A l'envers !

    Allez on recommence !

    Perroquet conquis sur la pointe de mon pied.

    Posté par Papistache, 08 mai 2007 à 22:00
  • Difficile de ne pas aimer ce petit texte qui ne ressemble à aucun que j'ai pu lire depuis que je furète ici. Décalé, désassemblé puis remit en état dans un ordre différent. Un vrai régal que de lire cela.

    Posté par bombadilom, 09 mai 2007 à 10:50

Poster un commentaire