Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

03 août 2007

Un tout petit rien (Christine 2)

"Ce que je venais de dire à la vieille marquise Guy de Ruy était l'exacte vérité." Je ne faisais que lui démontrer par des preuves irréfutables ce que je venais de lire en page centrale des faits divers du journal  « le marquis de Guy de Ruy est ruiné».

C’est après avoir pris place dans ce train qui la ramenait après quinze jours de ripailles dans la famille de Brinvilliers, qu’elle reçut un appel sur son téléphone cellulaire de son fidèle valet Edouard:

- Allô, allô Edouard ! Quelles nouvelles ? Est-ce donc vrai ce que j’apprends dans les journaux? Absente depuis quinze jours, que trouverai-je à mon retour ? Monsieur le Marquis mon époux est ruiné? Expliquez-moi valet fidèle, comment cela s'est-il produit?

- Cela n'est rien, Madame la Marquise, cela n'est rien, tout va très bien. On déplore juste un tout petit rien. Sachant que Monsieur le Marquis a englouti toute sa fortune à la bourse, il a mis en gage votre belle parure de diamants. Vous voyez, celle de votre grande tante Ernestine, en croyant faire un bon coup au poker, hélas Madame la Marquise, votre feu Monsieur le Marquis a tout perdu.

- Allô, allô Edouard! Quelles nouvelles? Pourquoi dites-vous feu Monsieur le Marquis? Expliquez-moi donc valet fidèle ce que cela veut dire?

- Cela n’est rien Madame la Marquise. Il a aussi vendu tout le mobilier ainsi que votre Austin qui ne lui ont pas rapporté un sou.  Apprenant alors qu’il était finalement ruiné, Monsieur le Marquis déjà cardiaque, a fait un infarctus. En chancelant le bougeoir en or massif de votre arrière grand-mère est tombé. Monsieur le Marquis tête en l’air avait oublié d’éteindre les chandelles,  ce qui a mis le feu à votre tapisserie d’Aubusson qui s’est consumée de bas en haut en se propageant jusqu’aux rideaux. Tout va très bien Madame la Marquise, cela n’est rien. Voyez à part ça Madame la Marquise, tout va très bien. On déplore juste un tout petit rien que votre feu mari Monsieur le Marquis, a fait aussi cramer le château."

Posté par pivoineblanche7 à 11:32 - Christine2 - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

  • Amusant cette référence!!!
    Pauvre marquise!
    Mais.. tout va trés bien, Madame la marquise.. alors elle n'est pas à plaindre!

    Posté par val, 03 août 2007 à 13:02
  • j'ai ri beaucoup en te lisant Christine!!!
    C'est super cette idée de reprendre l'idée de la chanson...tout va très bien, madame la marquise...
    BRAVO!

    Posté par Coumarine, 03 août 2007 à 13:34
  • Oui, cette chanson garde vraiment tout son charme et est une excellente base à un texte littéraire.

    Posté par Pivoine, 03 août 2007 à 18:40
  • Très bonne idée ! Amusant, bien enlevé, jolie façon de jouer avec la consigne !

    Posté par Amanda, 08 août 2007 à 14:52
  • j'ai adoré moi aussi. Cette référence colle bien avec la consigne demandée !
    Bravo !

    Posté par ilescook, 31 août 2007 à 11:40

Poster un commentaire