Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

24 septembre 2007

Patience et longueur de temps....(Isabel)

C’est à ce moment là que je lui ai dit de se taire.
« Stop ! » ai-je crié
Incroyable ! C’était toujours pareil !

J’avais beau me raisonner, me dire que l’âge de raison n’était pas loin, que moi-même, j’allais avoir 16 ans… toutes ces pensées qui nous font étrangement réagir. Oui, comme une façon de s’effacer, de se soustraire à soi ! Ce soir, je n’avais pas envie. Mon devoir de Philo m’attendait, je n’avais pas le temps d’entendre ces jérémiades, ses pleurnicheries ridicules. Non ! Pas ce soir. Ma journée avait était difficile, longue et laborieuse. Bon d’accord, «c’est pas le bagne», mais dans deux mois, c’est le Bac !

J’entendais Loulou pleurer, encore…

Je suis donc allée vers lui, fatiguée et désespérée par tant d’enfantillages ! J’allais le gronder, quand, j’ai vu son regard, ses yeux rouges, de vraies larmes qui coulaient, dans une vraie détresse ! Il était là le p’tit bonhomme, comme ça, assis par terre, le bras tendu !

Prés de la fenêtre, nous avions installé, notre laboratoire. Un petit laboratoire de rien du tout, juste pour l’amuser un peu, et bien sûr comme disait maman : « l’initier aux mesures, à la curiosité de l’expérience… ».

Nous avions depuis 15 jours, laisser macérer des orties dans de l’eau : la terrible Potion contre les fantômes et autres monstres de la nuit ! Ces monstres, qui régulièrement faisaient que je le voyais arriver, apeuré dans ma chambre en pleine nuit !

Il avait bien fallu trouver une solution... La Potion contre les fantômes et autres monstres de la nuit, devait longuement fermenter afin de devenir parfaitement efficace, les orties lentement se désagréger pour une utilisation parfaite ! Quinze jours de patience, d’observations, d’intérêt pour ces étranges vers qui se développaient sans que l’on sache vraiment d’où ils venaient… !

C’était ce soir, avant le coucher que nous devions disperser après filtrage et incantations, notre mélange elfique !

Loulou, m’indiquait, anéanti la direction du laboratoire : Nos précieuses bouteilles étaient vides, rincés, lavées, parfaitement propres ! Sur la paillasse, un petit mot : "J’ai rincé les bouteilles, je ne sais pas ce que vous aviez oublié dedans ! Une puanteur !
A ce soir ! Maman"

Posté par _Sammy_ à 08:00 - Isabel - Commentaires [14] - Permalien [#]

Commentaires

  • je reconnais bien la les bonnes idées des maman. A vouloir (trop) bien faire elle plonge leur progéniture dans l'embarras, voir le desespoir. J'aime beaucoup, un peu de légèreté pour une grosse crise de larmes.

    Posté par bombadilom, 24 septembre 2007 à 08:39
  • Isabel, je n'ai rien compris à ton texte... le début surtout, où je n'ai pas trop saisi de quoi il était question. J'aime assez la fin, la potion à base d'orties, les rituels enfantins, qui n'est pas sans rappeler des croyances d'enfants auxquelles nous avons tous sans doute un jour adhéré.

    Mais sinon... désolé, mais je trouve que ton texte est quelque peu décousu... (et un peu trop long, si, si) Je pense qu'il aurait fallu mieux cadrer l'action, les personnages, tenter d'expliquer (ou de suggérer) la situation initiale... et resserrer un peu tout ça, il y a beaucoup trop de choses qui perdent le lecteur le plus attentif.

    Posté par Sammy, 24 septembre 2007 à 09:26
  • un peu long, certes, mais l'idée est vraiment originale. Alors je dis bravo !

    Posté par matarjeu, 24 septembre 2007 à 09:55
  • Je compatis pour le désespoir du tout petit mais je comprends la maman. Le purin d'orties porte bien son nom.

    Posté par Claire, 24 septembre 2007 à 10:00
  • Il faut que tu fasses attention aux répétitions. Il y en a beaucoup dans ce texte. Il y a des longueurs, c'est vrai. Souvent il vaut mieux aller à l'essentiel, c'est plus percutant.
    Par contre je trouve la fin très bien. Courage )

    Posté par cassy, 24 septembre 2007 à 10:53
  • C'est un peu long peut-être, mais ça ne m'a pas dérangée. J'ai été "attirée" par ce vrai chagrin d'enfant, qui pourrait paraître disproportionné si (la grande soeur?) ne sortait de sa préoccupation pour rencontrer le regard du petit.

    (C'est ma phrase qui est longue). J'aime bien l'atmosphère. Et je suis sensible à ce qui se passe.

    Posté par Pivoine, 24 septembre 2007 à 11:40
  • Il en a de la chance loulou d'avoir une grande soeur aussi gentille et patiente..elle ne lui donne même pas une baffe pour l'avoir dérangée...

    Pas bien maman d'avoir jeté cette mixture infâme...

    parole du jour : A trop vouloir en faire, c'est le diable qui rigole..et ptit loulou qui pleure.

    Posté par juliette03, 24 septembre 2007 à 12:08
  • J'ai trouvé l'abord de la consigne original et le texte très mignon.

    Posté par Plum', 24 septembre 2007 à 12:44
  • Bien, bien...Tout d'abord merci à tous pour vos commentaires, j'avoue, que j'ai pris, mais vraiment un grand plaisir à écrire ce petit texte ! Qui me fait toujours autant sourire,lorsque je le relis. Bon, pas assez claire, j'ai du boulot !de toute façon, un mélange elfique est en cours de préparation pour améliorer mes performances d'écritures...si ça marche ,je vous en parle.
    Ps: Sammy, la mise en page à disparue (!?), aurai-je fais une mauvaise manipulation en te faisant parvenir le texte ?

    Posté par isabel, 24 septembre 2007 à 14:27
  • L'idée est excellente et je t'encourage à continuer, malgré les longueurs...

    Posté par Amanda, 24 septembre 2007 à 15:03
  • Oups... J'ai un petit peu fait sauter quelques retour chariot pour resserrer l'ensemble, la honte éternelle soit sur moi...

    Posté par Sammy, 24 septembre 2007 à 20:24
  • j'aime aussi le sujet qui change des autres "cuvées" de bouteilles alcoolisées.
    c'est vrai que le début était un peu long mais la fin était bien sympathique.
    Pour la forme du texte etc, je ne suis pas encore assez "experte" pour pouvoir vraiment "juger" .

    (et digression = en maman moi aussi, j'aurai aussi je le crains tout nettoyé )

    Posté par Eva-Alix, 24 septembre 2007 à 20:45
  • Un autre regard sur la même photo.
    si tu t'es bien amusée à l'écrire, c'est le plus important !
    Continue.

    Posté par sodebelle, 24 septembre 2007 à 23:08
  • J'ai bien aimé moi aussi... c'est long mais il y avait du suspens... on voulait savoir...
    et la fin est géniale !!! M'enfin Maman !!

    Posté par ilescook, 24 septembre 2007 à 23:13

Poster un commentaire