Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

26 septembre 2007

Eclat et transparence (Virgul)

Je lui ai dit de se taire, si la petite Judith voulait que je lui raconte l’histoire des trois bouteilles.

C’est lors d’un voyage en Asie, qu’un soir un vieux monsieur m’a hébergé dans sa maison modeste. Il n’y avait que deux pièces, éclairées par des bougies et seuls des objets indispensables tenaient lieu de décor…sauf les trois bouteilles vides. Je m’en étonnai et le vieux sage me dit :

« Vois tu, l’étranger, ces trois bouteilles sont ma lumière. C’est mon père, qui les a reçues de son père qui me les a données.

Dans la première, il y a la conscience, ne dit-on pas d’un homme érudit qu’il est éclairé ?

Dans la seconde, il y a l’espoir, ce qui relève de la foi aussi. Croire est une illumination. Si tu ne crois pas l’Autre, ce qu’il te dit, tu restes dans l’ombre et l’opacité, tu ne vois pas qu’il est sincère.

Dans la troisième, il y a le cœur, les sentiments et les désirs. Lorsqu’il sourit, s’il est heureux, les yeux d’un homme brillent.

Mes trois bouteilles ont aussi en commun leur transparence, pour que ton regard les traverse, comme un rayon que rien n’arrête, pour illuminer le monde »

Posté par _Sammy_ à 14:30 - Virgul - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

  • C'est très joli, très poétique, j'aime beaucoup. Merci de perpétuer du vieux sage l'enseignement, petit scarabée )

    Posté par Sammy, 24 septembre 2007 à 11:49
  • Oh oui, c'est joliment philosophique. Une belle manière d'enseigner aux plus jeunes les valeurs de la vie. Bravo !

    Posté par Plum', 26 septembre 2007 à 14:55
  • Beaucoup aimé ton texte, virgul. Surtout la dernière phrase: pour que ton regard les traverse... et illumine le monde

    Posté par loulapoul, 26 septembre 2007 à 19:15
  • tant de pureté est aveuglante : j'aime beaucoup.

    Posté par sodebelle, 26 septembre 2007 à 19:38
  • bravo pour ce peit conte philosophique.

    Posté par fabeli, 26 septembre 2007 à 21:36
  • Ouf! Je suis fan. Très beau texte. Merci (rien d'autre à dire que j'aime )

    Posté par cassy, 27 septembre 2007 à 13:49
  • La sagesse en bouteille, c'est simple, il fallait y penser. Est-ce qu'on peut de temps en temps s'y désaltérer? On croit à ce petit apologue, on veut y croire!

    Posté par jujube, 27 septembre 2007 à 15:40
  • Un conte conte philosophique, c'est original et raffraîchissant.
    Maintenant que les vertues sont en bouteilles, il ne reste plus qu'à y mettre Paris !

    Posté par le chien, 01 octobre 2007 à 15:12
  • "in vino veritas"... mais là pas besoin de vin, c'est la pureté qui coule de source

    Merci de ces trois bouteilles allégoriques

    Posté par ilescook, 05 octobre 2007 à 10:34

Poster un commentaire