Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

15 mai 2007

Solitudes (Lionel)

Assis sur ce banc, je regarde les pigeons passer. Le temps n’est plus qu’un long battement d’ailes sans fin. Le monsieur à côté de moi est si vieux que son visage est  parcheminé. Ses mains rigidifiées, dans un geste accueillant,  ont été tant de fois déçues. Il ne peut plus les fermer. Je tente un « bonjour ». Pas de réponse. Ses lèvres se seraient-elle fermées dans un silence infini? Ses cordes vocales, à force de ne plus servir, seraient-elles devenues plus fines qu’un cheveu? « -  S’il vous plaît, parlez-moi. Vous... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 17:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 mai 2007

Soir de cuite (Arthur Hidden)

La salope ! Elle m’a immédiatement appelé. Elle se marrait au téléphone. Elle m’a dit qu’avec mes 53% j’en prenais pour au moins dix ans, pas moyen de me défiler. Mes amis, mes riches amis, ne me laisseront pas décrocher comme ça. C’est sûr, leurs foutus journaux vont tout faire pour que je sois réélu. J’ai été vraiment con avec mon histoire de rasoir et d’ambition. Au début j’ai fait ça juste pour embêter le vieux, pour voir la tronche qu’il me tirerait au prochain Conseil des ministres. J’aurais mieux fait de me laisser pousser la... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:33 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
15 mai 2007

Reconversion (AlainX)

Le plus difficile c'est de tenir la pose. Surtout quand ils me laissent comme cela les bras à moitié en l'air et en position assise. Pantin c'est pas une vie. Croyez-moi, si c'était à refaire je choisirais autre chose. Et puis, ceux qui nous manipulent aujourd'hui sont nettement moins respectueux de nous que la génération précédente. Tout fout le camp, autant dans notre monde que dans le vôtre. Ne croyez pas que le monde des marionnettistes soit une sinécure. Ce n'est pas parce que nous sommes de bois, de carton et de ferrailles... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 09:23 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
14 mai 2007

Depuis j'ai le casque à boulons (Anne Bonaventure)

Je marche comme une automate, prise par ce non-désir de vie, décomposée par l'abus de... Et puis zut, j'vais faire un tour au marché au puces au lieu de m'enfermer dans ce bureau. Mais ce que je ne comprends toujours pas, ce sont ces cauchemars récurrents qui hantent mes nuits. Oui, toujours ce bonhomme avec une tête comment dirai-je entre l'humain et la marionnette.Oh hé puis zut... Ca me saoûle ... Je ne peux pas dormir tranquille, dès 4h du mat je me réveille... Et je me dis seule l'écriture me sauvera de la gueule de bois,... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 18:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
14 mai 2007

Tricheries (Claire)

Seule certitude,l'écriture nous unitnous les amateurs d'haïkus.Sauvera-t-elle nos pauvres personnesde l'immonde saké,la traitresse boisson ?Gueule(s) enfarinéesde petits écrits vains blafards !Bois et tais toi, vieil homme.
Posté par pivoineblanche7 à 17:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
14 mai 2007

Hanté (Jay)

Je n’ai que quelques minutes pour vous raconter ce qui m’arrive. Laisser une trace. Témoigner de l’extraordinaire. Si c’est un rêve, je me réveillerai et vous ne me lirez pas. Tant mieux. Si je suis déjà réveillé, alors je dois être complètement pété et seule l’écriture me sauvera de cette gueule de bois. Dans quelques minutes, je serai mort. Il m’a eu. Piégé. Je n’ai pu trouver d’autre refuge que mon grenier. Pardonnez les taches sur ce manuscrit : ma tête pisse le sang. Il m’a bousculé dans les escaliers, puis cogné, cogné... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 10:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

14 mai 2007

Echappée belle (Tilu)

" Gueule de bois ! Gueule de bois arrive ! " C'est Jojo " le moqueur " qui nous siffle ça entre ses dents, il a l'œil rivé au petit trou laissé par un nœud manquant d'une des planches de la cabane à outils où nous nous trouvons.Nous sommes quatre là-dedans, tremblant de peur au milieu des râteaux et autres binettes,  osant à peine respirer. Il y a  Jojo, le chef de la bande qui a toujours les bonnes idées ;  Ludo, dit " monte en l'air "  premier en gymnastique et qui sait... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 09:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
13 mai 2007

Toute écriture est politique (Jim)

Ce matin je me suis réveillé avec une gueule de bois effroyable.Le pire, c’est qu’hier, je n’ai même pas bu. Pas une goutte.Et pourtant ils sont nombreux ceux qui ont sabré le champagne hier soir.Nombreux, les heureux naïfs. Nombreux, place de la Concorde.Quel paradoxe : ce sont eux qui ont bu et c’est moi qui me sens mal ! Quoique le champagne ne monte qu’à 12%. Moi, ce sont 53% qui me cognent la tête.Je ne me sens pas coupable cependant: j’ai fait ce qui me semblait bon.Alors, que faire ? Que... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 17:50 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
13 mai 2007

Seule l'écriture me sauvera de la gueule de bois (Pluto)

Un soir de biture ... J'avais une nouvelle fois refait le monde. Ca date ! Et cela ne s'est pas vraiment arrangé. Mes pensées étaient prises par un roman fantastique. L'histoire d'un affreux garnement, style "le bon petit diable", mais en plus déluré encore. " - Tiens, je me vois bien dans l'histoire. Tu reprendras bien un peu d'absinthe." Seul au café, j'avais trinqué à mon image dans le miroir. Des dettes de jeu à éponger, ma plume journalistique allait y remédier. Mon imagination était partie : " - ... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 17:12 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
13 mai 2007

Pinocchio des mots (Miss Alfie)

Mon histoire a commencé un soir d'hiver alors que j'étais encore  enfant. Dans la cheminées de grosses bûches flambaient car il faisait  particulièrement froid et les femmes du villages se racontaient des histoires au son des aiguilles à tricoter. Il y avait près de l'âtre  une vieille femme que je n'aimais pas, elle me faisait peur. Cette vieille femme avait des cheveux plus filasse que les autres, elle était habillée étrangement et on disait d'elle dans le village qu'elle avait quelques pouvoirs de guérisseuse.... [Lire la suite]
Posté par pivoineblanche7 à 11:05 - - Commentaires [9] - Permalien [#]