Paroles Plurielles

Voyages dans les mots...chaque jeudi une consigne d'écriture pour les amoureux des mots. En voiture...!

31 mai 2006

Au hasard (Oncle Dan)

Prenons le drapeau français... Le rouge et le bleu ne s'épousent-ils pas ?
Posté par Coumarine à 23:25 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 mai 2006

Après le noir (Marie-Jeanne)

Oublier le monde menaçant de l’actualité agressive,  aménager son petit coin de sérénité,  inventer des oasis où se poser libres.  Faire un peu de nettoyage et laisser au vestiaire les soucis, les déceptions, les lassitudes. Après le noir, le temps sera suspendu à un événement important : le printemps !   Revoir la vie en couleurs, embellir ses journées de panache coloré. La nature explose,  les tulipes et les roses se déplient et respirent les premiers rayons de soleil.  Les papillons s’égayent... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 mai 2006

Crépuscule (Fleur)

Rouge bleu vert jaune Jaune bleu vert rouge Les couleurs, le bonheur, la vie. Jaune, vert, la vie. Bleu, rouge le ciel. L’enfant soudain tend la main. Cette main menue tellement minuscule. Petits doigts dans les touches de couleur. Petits doigts pour combien de temps ? Le ciel explose, la vie grandit, comme cette main tendue vers l’infini. Ce monde enchanté l’enfant va le quitter, ce monde, son rêve, sa vie, son envie. Il les voit ces touches de couleur … jaune vert sa fleur … bleu rouge son ciel.... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:33 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
29 mai 2006

Toi (Pivoine Blanche).

Le rouge et le noirLe sabre et le goupillonL'armée, le sang la mortLa tache sur le kolbackL'écritureLa littératureLe magnifiqueLe "grand maître"Le "frère rêvé"Sa majestéSa sombritude Pourquoi le rouge et le noirNe s'épouseraient-ils pasMa robe rougeMon intimité rougeEt tes vêtements noirs. Tu es FabriceJe suis Mme de RênalLa tendre adultèreOu Mathilde de la MôleMère et fiancée. ... Mme de RênalIl y a longtempsUne ancienne identitéUne robe trop uséeDéchirée par endroitsTranspercée par les coups et les... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 17:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 mai 2006

Illusions. (François)

Un château sous le soleil. Hautes tours et toits pointus. Du noir en trace les contours. Aux tours du roi pointent des ors. Illusion de bonheur des maisons colorées : une gaîté de façade parmi la ville. Autour des toits pointent des os. Des traces noires les contournent. Une usine sous la lune. Sombres fumées et toits luisants. Du noir pour rêver en plein jour. Dans la fumée luit un sou d'or. Illusion de l'atteindre, illusion de l'attente. Fausse joie sur un fond triste; un front triste. Dans la fumée luisent des os. Des rêves... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 mai 2006

Kaléidoscope (Gaëlle)

J’erre dans un véritable capharnaüm, je ne suis plus. Autour de mon esprit tout apparaît sous forme de grille. Cette grille regroupant couleurs antinomiques et semblables m’effraie. Ce sont les objets de ma vie qui se trouvent là sous forme de couleurs. Pécaïre ! Je sombre dans une véritable folie ! Il faut absolument que je range ces couleurs par « affinité ». Il me semble entendre leur cri d’être ainsi dissemblées sans ordre logique. Le plus effrayant demeure cette lune couleur or sur le côté. Elle brille plus que toute autre chose... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 15:23 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 mai 2006

Pourpre-amour (Alauda)

Par petite touches,  de vie en vie, chacun a pris le temps de peindre,couleur à  couleur,  son paysage… Rouge-vieVert-partageBleu-rêveJaune-confiance.Noir-délire. Mosaïque improbable où chaque couleur vibre et vogue, à la rencontre del'autre, en permanence, à l'infini. Fusion irrépressible ou conflit éphémère, elles se mêlent et se  refusent,le temps  d'intégrer leur  éclat irressemblable. Cessant  de redouter son extinction au  feu d'une autre, elles osent senommer et entrer dans la... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 mai 2006

Rouge et bleu (Zel)

Rouge qui embrassa la lumière. Rouge qui épousa le monde. Rouge qui reçut l'accolade de l'homme. Rouge qui fut pris pour un étranger. Rouge qui fut enchainé au mur. Rouge qui fut dressé et abandonné. Rouge qui chancella et chut. Bleu qui perdit la couleur de ses ailes. Bleu qui trembla de peur. Bleu qui fut trainé aux poubelles. Bleu qui réprima la douleur. Bleu qui ne put ni fuir ni se cacher. Bleu qui resta sage comme un image. Bleu qui garda le nez dans la poussière. Bleu qui suivit les traces du troupeau. Bleu qui leva son... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:34 - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 mai 2006

Les gradins attendent (Lorraine)

         Arlequin quadrillé, tu vas sur la piste ronde ensablée, tel un David affrontant Goliath.  Les gradins attendent.  Ton geste ou ton erreur, ta pirouette ou ta pitrerie.          Et moi, au premier rang, subjuguée, j’attends ton regard.  Tu jongles, ils applaudissent.  Tu bondis, ils tapent des pieds et des mains. Tu te hisses sur le plus haut tremplin.  Ils se taisent.  Et j’ai peur.          Le... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:27 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
24 mai 2006

Les couleurs prennent le pouvoir … ( Largo )

Le couteau du peintre fait des claquettes sur la toile au soleil. Par petits coups magiciens, les couleurs rebondissent des toits et des venelles vers les champs de tournesols et d'oliviers. Le soleil hilare écrase la poussière des moissons et vibre au rythme du batteur de cigales. Il se rapproche et regarde goguenard, par-dessus l'épaule du peintre, le village provençal éclore. La colline chatouillée de coquelicots se déhanche. Cela lui plait. Vincent se soucie fort peu de garder l'église au milieu du village. Ses cascades de... [Lire la suite]
Posté par Coumarine à 21:37 - - Commentaires [9] - Permalien [#]